la thérapie - Le thérapeute en relation d'aide fait équipe avec son client dans le but de l'aider à trouver son chemin vers plus de bonheur et de liberté

 

Déroulement de la thérapie

Lors de la première séance, je prends les informations nécessaires à l’ouverture de dossier, nom, adresse, et numéro de téléphone et je remplis la visée des rencontres. La visée des rencontres est la raison pour laquelle vous venez consulter et les objectifs que vous voulez atteindre.

On discute alors des problématiques que vous vivez et des attentes que vous pouvez avoir face à ce que la thérapie peut vous apporter. J’ajuste les attentes au besoin pour qu’elle soit plus en ligne avec la réalité de mes expériences et connaissance.

Exemple; si vous voulez transformer un fonctionnement qui vous fait souffrir depuis vingt ans en 3 rencontres, ça ne fonctionnera pas. La réalité c’est que les habitudes / fonctionnements ancrées depuis longtemps prennent du temps à être transformées.

J’en profite ensuite pour mettre le cadre en lien avec le fonctionnement des rendez-vous, les modes de paiements, les retards ou annulations, etc.

 

La thérapie commence

C’est là où le côté non directif de l’ANDC prend sa place. Je vous invite à me parler de vous, de ce que vous vivez, de votre histoire, à me nommer vos émotions en lien avec les problématiques abordées dans la visée des rencontres si c’est pertinent pour vous de le faire.

Mon travail de thérapeute est d’être en relation avec vous, de vous entendre avec mon coeur et ma tête, et de m’assurer que je saisis bien ce que vous me dites. Je ne prends aucune note, je suis entièrement avec vous. Je vous fais des reflets et des observations sur vos émotions, votre intensité, sur votre corps et sur ce que je vis en relation avec vous.

Je m’implique émotivement, puisqu’on parle bien d’une relation intime / professionnel, je me laisse toucher par vous, par votre histoire, par vos joies et vos peines, et ce, tout au long de la rencontre. Je suis pleinement impliqué dans ma relation avec vous, tout en restant dans le respect de mon rôle de thérapeute.

À la fin, je prends le temps de revenir sur la séance avec ce qui m’a le plus touché et je souligne votre vécu (émotions variées, sentiments, craintes et peurs) en lien avec le sujet discuté avec toute son intensité et sa subtilité. Je vous reflète vos besoins satisfaits ou non, vos forces, vos ressources, vos difficultés et les obstacles que j’ai pu observé au cours de la séance.

Tout ce que je vous dis part de ce que j’ai pu observé de vous dans son ensemble et de ce que j’ai vécu dans l’ici et maintenant de la relation avec vous.  

 

Combien de séances de thérapies?

C’est variable d’une personne à une autre tout en fonction des besoins de chacun. J’ai fait un blitz de 3 ans de thérapie quasi ininterrompue lors de ma formation au CRAM pour devenir thérapeute, maintenant, j’y vais au besoin.

La thérapie m’aide aussi avec des déclencheurs spécifiques lorsqu’il y a une situation particulière dans ma vie.

Mon but est de favoriser l’autonomie et le bien être de mes clients. Donc, si vous êtes mieux après 6 séances et que vous ne sentez plus le besoin de venir, merveilleux. Si il y quelque chose qui ne va pas, vous avez mon numéro de téléphone, vous êtes les bienvenues n’importe quand. Il y a aussi votre rythme à suivre et des fois, une pause s’imposent.

Ça peut être très demandant de conscientiser nos blessures psychiques et de les travailler. On voudrait toujours aller vite, c’est souffrant, mais le psychique ne fonctionne pas comme ça, ça demande du temps, beaucoup d’acceptation et d’amour de soi.

J’ai des clients qui viennent me voir sur une base régulière depuis plus de 2 ans, d’autres qui viennent 6-7 rencontres et qui n’en sentent plus le besoins par la suite, c’est du cas par cas.

 

De merveilleux outils thérapeutique

Le CRAM-ART

Le cram-art est une méthode pour travailler avec l’ANDC d’une façon différente avec le client. C’est une méthode projective créée à partir d’images qui elles, servent de déclencheurs qui peuvent avoir un impact projectif et subjectif sur le client et ainsi permettre d’avoir accès à du vécu non exprimé des expériences souffrantes non dites, etc.

Le CRAM-ART ne sert jamais de méthode interprétative pour le thérapeute. C’est le client qui touche au vécu et fait les liens s’il y a lieu.

Le CRAM-ART peut servir de plusieurs façons. Pour avoir une prise de vue différente de nos problématiques, pour abordé une situation par l’irrationnel. Pour faire l’exploration d’un problème ou d’un déclencheur sous un autre angle. Pour faire un travail d’unification et d’harmonisation des polarités psychique, d’harmoniser ses contradictions, le rationnel et l’irrationnel, le passé, le présent et le futur, l’intérieur et l’extérieur, etc. Pour aider à prendre une décision difficile, etc.

 

Voici quelques photos libres de droits d’auteurs que j’ai trouvés sur internet qui pourrait faire partie du jeu d’images du CRAM-ART.

 

 

Méthode de travail de la colère par le Travailler votre rapport à la colère par la thérapiedessin

Le titre en dit beaucoup, mais cette méthode est très efficace pour travailler non seulement l’expression de la colère, mais pour voir ou vous en êtes face à la colère, cette émotion mal aimée. Avec le dessin, on travaille donc votre rapport à la colère.

La colère est une émotion saine avec laquelle on a de la difficulté à négocier. L’émotion est toujours correcte et ok, c’est la façon dont on la gère et qu’on s’en occupe qui peut l’être moins.

La colère est une émotion d’affirmation de soi, de nos limites dans notre territoire, la colère est créatrice quand elle est responsable.

C’est important de voir ou on en est dans notre rapport à la colère, il n’y a rien de pas correct ou de correct, c’est une question de conscience de soi, de relation à soi, pour être en mesure de se protéger et de ne pas se priver du côté propulseur de la colère.

 

 

Comme TRA, Thérapeute en Relation d’Aide

Je vous offre:

Une Relation Intime / Professionnelle

Une relation intime / professionnelle est une relation ou le TRA, Thérapeute en relation d’aide s’implique émotivement et sainement dans le respect de son rôle d’autorité, c’est-à-dire qu’il se laisse toucher par le vécu du client, que ce soit de la peine, de la colère, de la frustration, etc.

Ça veut aussi dire qu’il crée un lien d’attachement avec son client, que son client est réellement important pour lui. Il est authentique, il développe l’attachement, l’amour, le respect et l’acceptation de son client, et c’est par cette influence invisible «portée» par le thérapeute vers son client, qu’il favorise la relation intime, la confiance et l’épanouissement chez l’aidé.

Un Équilibre Rationnel / Irrationnel

En thérapie cet équilibre a un impact majeur sur le client. Le thérapeute peut montrer et expliquer les fonctionnements psychiques, les systèmes relationnels (pattern), les besoins comblés et non comblés. En même temps, il est sensible à l’impact que ça a dans la vie du client et même à l’impact que ça sur le client dans l’ici et maintenant de la relation thérapeutique.

Cet équilibre rationnel et irrationnel permet alors à l’aidé à comprendre rationnellement ce qui se passe en lui, mais aussi de recevoir la sensibilité, l’accueil et l’acceptation du thérapeute en même temps, ce qui l’aide à s’accueillir lui-même. C’est une expérience transformatrice d’être accepter et aimer dans une zone ou l’on est incapable de le faire pour nous-même.

Des observations objectives précises

Le thérapeute se sert des OOP pour favoriser la conscience de soi chez son client tout en le respectant dans ce qu’il est. C’est fascinant de voir l’impact qu’une simple OOP peut avoir. Exemple: Une simple phrase comme « J’observe que tu fermes les poings quand tu me parles de ton père » aide le client à prendre conscience de ce qu’il fait, ça lui ouvre la porte à une autre dimension de ce qu’il vit et lui permettre d’approfondir son vécu en lien avec son père.

Le thérapeute utilise constamment les OOP en thérapie, que ce soit des OOP du corps, du ton de voix, du regard, etc. Ainsi, par le reflet des émotions et des fonctionnements en parallèle avec les OOP le client peut ainsi se voir et s’écouter en temps réel, dans l’ici et maintenant de la relation, ce qui favorise la conscience de soi, et la congruence envers les autres.

Une écoute hors du commun

Quand on combine la relation intime / professionnelle, l’équilibre rationnel / irrationnel, les observations objectives précises dans l’ici et maintenant et qu’on ajoute tout le travail que le thérapeute a fait et fait sur lui-même pour éviter de mêler ce qui lui appartient à ce qui appartient au client, on obtient une écoute et une présence hors du commun.

Quand vous passez une heure avec moi, je suis là pour vous, dédié à vous entendre, vous comprendre et me laisser toucher par vous. Je suis là pour vous entendre, vous aimer et vous accepter tel que vous êtes et pour vous reconnaître dans vos forces. Je suis aussi là pour vous montrer, sans ménagement, les obstacles et les zones de difficultés qui vous briment dans votre liberté à être vous-même et à vous réaliser pleinement.

Besoin d’aide et de support?

Thérapie en bureau à Gatineau

Je fais de la thérapie en bureau à Gatineau:

Thérapie individuelle pour adultes

1736, Boul. Maloney Est Gatineau 819-350-0065

Thérapie en ligne

Je fais de la Thérapie en ligne par Skype.

Paiement Paypal disponible dans 203 pays.

Méthode mondialement reconnu, efficace et sécuritaire.

Shares