Le coût de se tromper est moindre que celui de ne rien faire.
Seth Godin

Si j’ai envie de changer quelque chose ou d’oser quelque chose, c’est parce que j’ai des insatisfactions et des besoins reliés à ces insatisfactions.

Si je n’ose pas.

1. Je gagne la sécurité. Mais je demeure dans mes insatisfactions.

Si j’ose.

1. Je gagne la possibilité d’obtenir ce que je désire, de satisfaire mes besoins et d’apaiser mes insatisfactions.
2. Je gagne aussi la possibilité d’avoir un feedback de mon erreur si je me suis trompé.

Pour s’assurer que le cout de se tromper soit moindre que celui de ne rien faire, j’ai besoin de m’assurer de deux choses.

1. Ne pas agir défensivement.

C’est-à-dire de ne pas agir en réaction à quelque chose parce qu’à ce moment-là, je ne m’occupe pas de mes besoins, je réagis.

2. Prendre le temps d’identifier les peurs qui monte en moi à l’idée d’agir dans le moment présent.

Les peurs se transforment en anxiété, en stress et en doutes si elles ne sont pas identifiées et accueillies dans le moment présent.

Faire cet exercice me permet de départager les peurs de la réalité. Ça me permet de voir avec lucidité la réalité de mon choix et des peurs qui peuvent m’habiter, ça me permet de voir les peurs avec lesquelles j’ai besoin de lâcher-prise et celle qui vont m’amener à me protéger.

En restant groundé et connecté à mes insatisfactions et mes besoins. J’ai de bonnes chances de ne pas regretter ma décision. En plus, je repars avec quelque chose même si je fais une erreur, j’ai une expérience qui m’aidera à m’ajuster dans le futur.

Osons davantage alors!

Vous aimez mes publications? Merci de partager.

Besoin d’aide et de support?

J’offre de la thérapie individuelle pour adulte à #Gatineau ainsi que de la thérapie à distance par Skype/Zoom partout dans la #francophonie

N’hésitez pas à me poser des questions sur tous les sujets qui touchent de près ou de loin au développement personnel, il me fera grand plaisir de vous répondre et de vous aider