trouver un sens à ma vie est le but de ma vie, simple, et le sens que j'ai trouver me comble maintenant de bonheur

(première partie)

Mon passé.

Est-ce que pendant mon enfance, j’ai subi des torts qui me donnent de la difficulté à trouver un sens à ma vie aujourd’hui?

Il est très important que j’ais une idée juste d’où je viens. C’est-à-dire que je dois être capable de voir si j’ai subit des torts dans mon enfance, déterminer leurs causes, et vérifier s’ils ont des conséquences sur moi aujourd’hui.

Le but n’étant pas de blâmer ou de culpabiliser qui que ce soit, mais bien de réparer les dommages pour pouvoir aller de l’avant.

La négation et la rationalisation

On a tous tendance à idéaliser nos parents, et pour protéger l’image que l’on a d’eux, on nie et on rationalise leur tors. Cela a pour effet qu’on ni en même temps les dommages que ces torts nous on causé, cela constitue une fuite de la réalité.

 

« Voir me coûte d’ouvrir les yeux à tout ce que je ne voudrais pas voir. »

– Antonio Porchia

 

Je parle de nos parents parce que ce sont les gens qui nous le plus influencé, mais les chocs émotionnels peuvent venir de n’importe quels incidents ou être causé par n’importe qui.

J’ai été humilié à l’école à de nombreuse reprise par différentes personnes, et ces incident on eu un effet important sur le reste de ma vie, les endroits publique sont devenu « dangereux » pour moi.

Mes parents, par leur façon d’être, ont eu plusieurs effets positifs sur moi, ils sont ouverts d’esprit, souriant, positif, ils cherchent toujours à apprendre, ils sont tolérant, respectueux et ils aiment profondément la vie. Ces qualités, attitude et comportements ce sont directement reflété sur moi.

Il y a aussi l’envers de la médaille. En jeune âge, j’étais asthmatique sévère et je souffrais d’un trouble d’anxiété non diagnostiqué. Pour cette raison et probablement d’autre, j’ai été chouchouté et couvé, je n’ai jamais appris les notions d’effort, de travail, de discipline, de persévérance et d’autonomie (j’ai dû le faire par moi-même à l’âge adulte).

 

« L’homme est peuplé de nuages qui le connaissent depuis l’enfance. »

– Jean Orizet

 

Je n’en veux pas à mes parents, j’étais malade et ils voulaient me protéger. La plupart des parents auraient eu la même réaction. Est-ce une raison pour ignorer les effets que cela a eus sur moi, pas du tout. L’important là dedans, c’est que je sois en contact avec la réalité aujourd’hui. Voir ou j’en suis, voir mes comportements, et travailler à m’amélioré.

 

Pour moi, trouver un sens à ma vie a commencer par arrêter de blâmer les autres pour ce que je vis aujourd'hui

Le blâme.

Blâmer est une autre fuite de la réalité.

Quand je blâme, je responsabilise les gens ou les circonstances de ma vie pour ce que je vis aujourd’hui. La partie la plus insidieuse du blâme c’est qu’il est souvent justifié (d’une certaine façon).

Oui, mon enfance a été très ardu, oui, la crise économique me rend la vie plus difficile, oui, le fait que je sois en arrêt de travail affecte mon moral, oui, la météo merdique qu’on a eu cet automne est éprouvante pour mon caractère, oui, tout ça est vrai.

Sauf que ces vérités sont vraies pour beaucoup d’autre personnes, et non, ce n’est pas toutes ces personnes qui y réagissent de la même façon, donc ce n’est pas des excuses valables pour justifier les problèmes de ma vie.

 

IMPORTANT!

« Peu importe ce qui m’est arrivé dans le passé et les conséquences que cela a eues sur moi. Je suis maintenant un adulte responsable et j’ai le pouvoir de faire en sorte d’être mieux et d’avancer. »

– Yannick Delorme

 

« Le secret, c’est de vivre au jour le jour, ici et maintenant. Il y a la montagne à gravir et les étapes pour arriver au sommet. Ces étapes sont votre quotidien. »

– Yannick Noah

 

Mon présent.

La réalité, c’est l’endroit où je suis maintenant, et ce, dans tous les domaines de ma vie. Encore là, pas de jugement, pas de rationalisation ou de justification. Ou suis-je maintenant?

L’endroit où l’on se trouve a de l’importance dans la mesure où c’est mon point de départ pour avancer, et ce, qu’il soit positif ou négatif. Tout change, rien n‘est permanent, les dettes se payent, le mal-être se soigne, l’amour du couple s’estompe, des problèmes surgissent, les problèmes se règlent, etc.

C’est la direction dans laquelle on va qui compte. En ayant un meilleur compréhension de mon passé et d’où je me situe présentement, j’ai réussi à trouver un sens à ma vie.

crédit photo dans l’ordre Nomad Tales et  jetheriot
Voilà pour la première partie de mon article, dans la suite je vous partagerai quelques outils pour identifier l’endroit ou l’on se trouve ainsi que pour déterminer l’endroit ou l’ont veut aller.

Voici la suite: Mon passé, mon présent et mon avenir (suite)


Vous avez aimé cet article? Vos commentaires sont les bienvenues.

 

Shares