Se Parenter c'est s'aimer - Une femme qui s'offre un coeur en signe d'amour
 

Se Parenter c’est S’occuper de Soi

Bonjour tout l’monde!

J’espère que vous allez bien!

J’ai envie de vous parler d’un concept que j’adore. Se Parenter.

Parenter: Établir une relation de type parent-enfant avec quelqu’un. https://fr.wiktionary.org/wiki/parenter
 

Se parenter est l’action d’apprendre comment s’occuper de nos besoins en tant qu’adulte
– Nicole Lepera, the holistic psychologist

 
Si je mettais ça dans mes mots, je dirais que la définition de se parenter est: Établir une relation de type parent-enfant avec moi-même dans le but d’apprendre comment m’occuper de mes besoins en tant qu’adulte.
 

Se parenter c'est faire avec notre Héritage psychique, un père transfère ses pensées à sa fille via un casque magique

 

Notre Héritage Psychique

Nous avons tous un héritage psychique qui nous vient de nos parents, de nos éducateurs et de notre histoire de vie en général. Nous avons reçus et acquis des idées, des croyances, des façons de penser et de faire qui nous amènes des résultats satisfaisant et insatisfaisant dans notre quotidien.

Mes parents m’ont, entre autres, transmis leur ouverture, leur acceptation, leur sensibilité et leur positivisme.

Ils m’ont aussi transmis leurs peurs, leur tendance casanière et leur rapport à l’argent plus ou moins sain pour ne nommer que c’est quelques exemples.

Maintenant par contre, en tant qu’adulte, j’ai la responsabilité de me parenter comme le ferait un parent sain et aimant pour améliorer ma capacité à m’occuper de moi et avoir une vie pleine et satisfaisante.

Mon rapport à l’argent a besoin d’être travaillé pour que je puisse avoir une vie satisfaisante? Parfait Yannick, on va s’occuper de ça.

 

Visages avec les émotions qui passe de l'exigence à la bienveillance

 

Se Parenter c’est Sortir de l’Exigence et aller vers la Bienveillance

J’aime ce concept parce qu’il m’aide à sortir de l’exigence, des «il faut».

Nos exigences proviennent de nos jugements. Je me juge inadéquat / pas correct face une de mes caractéristiques, «il faut» que je change, je dois changer pour devenir adéquat, correct.

On banalise nos forces et nos actions satisfaisantes et on dramatise nos difficultés et nos actions insatisfaisantes.

On a la fausse impression que notre attitude jugeante et dévalorisante va nous aider à changer, mais c’est le contraire qui se produit. Mon attitude jugeante ne fait qu’alimenter mon sentiment de ne pas être à la hauteur.

C’est pour ça que j’adore le concept de se parenter.

Ça m’aide à prendre la responsabilité de ma vie, de mes besoins et de mes limites, ça m’aide à développer un esprit de progression, d’apprentissage et de croissance. Ça m’aide à prendre soin de moi, ça m’aide à avoir une attitude bienveillante envers moi-même.

J’ai Besoin de M’Occuper de mes Besoins

J’ai besoin de m’offrir ce qu’un parent sain et aimant m’offrirait.

  • J’ai besoin de m’aimer
  • J’ai besoin de m’accepter
  • J’ai besoin de me reconnaitre
  • J’ai besoin de m’approuver
  • J’ai besoin de me mettre au défi
  • J’ai besoin de me faire confiance
  • J’ai besoin de me donner la liberté
  • J’ai besoin de m’encadrer
  • J’ai besoin de me supporter
  • J’ai besoin de me discipliner
  • J’ai besoin de me pardonner
  • J’ai besoin d’être à l’écoute de moi
  • J’ai besoin de me donner de l’importance
  • J’ai besoin de me protéger
  • J’ai besoin de me sécuriser
  • J’ai besoin de me responsabiliser
  • J’ai besoin de m’encadrer
  • J’ai besoin d’oser
  • J’ai besoin de m’exprimer
  • J’ai besoin de me réaliser
  • J’ai besoin de m’estimer
  • J’ai besoin d’entretenir une image saine de moi-même
  • J’ai besoin de me soutenir
  • J’ai besoin de me valoriser

Cette liste n’est évidemment pas exhaustive.

 

Se parenter c'est conscientiser la relation que j'entretiens avec moi-même. Jeune femme qui se regarde dans le mirroir
 

Conscientiser la relation que j’entretiens avec moi-même.

La capacité à s’observer et à avoir conscience de ce qui se passe pour soi, à avoir conscience de nos émotions, de nos besoins, de nos actions, de notre monde intérieur et de nos réactions est selon moi l’aptitude la plus importante pour maintenir une santé mentale saine.

Le point de départ est la prise de conscient. La conscience de soi.

C’est vrai dans tous les domaines de notre vie, mais c’est particulièrement vrai dans la nature de la relation que j’entretiens avec moi-même.

Pour s’observer et conscientiser, nous avons d’abord besoin de nous arrêter.

Je vous suggère donc de prendre quelques minutes pour vous arrêter et répondre à ces 3 questions.

  1. Quel est le genre de relation que j’entretiens avec moi-même?
  2. Quelle attitude j’ai face à moi, mes forces et mes difficultés?
  3. Est-ce que j’aurais ce genre de relation / attitude envers un enfant en plein apprentissage de la vie?

Je vous laisse méditer là-dessus. Pour ma part, c’est le genre de questions que je devrais me poser sur une base régulière. Avoir une relation saine et une attitude bienveillante à mon égard est loin d’être naturel.

Se responsabiliser

Je suis responsable de m’occuper de moi à 100%, je suis responsable de ma vie, je suis responsable de mes émotions, je suis responsable de mes besoins, de mes limites et je suis responsable de la nature de la relation et de l’attitude que j’entretiens avec moi-même.

 

de la silhouette d'une mère qui prends soin de son enfant, ce qui représente bien le concept de se parenter
 

Se Parenter – La Conclusion

Voici le résumé de ce que je vous ai partagé dans cet article.

  • Me Parenter c’est établir une relation de type parent-enfant avec moi-même dans le but d’apprendre comment m’occuper de mes besoins en tant qu’adulte tout en ayant un attitude bienveillante envers moi-même.
  • On a tous un héritage psychique avec des conséquences positives et négatives sur nous et sur nos vies. Peu importe mon héritage psychique, en tant qu’adulte, j’ai le pouvoir et la responsabilité de m’occuper de moi.
  • Me parente m’aide à sortir de l’exigence, à développer un esprit de progression et une attitude bienveillante à mon égard.
  • On a besoin de s’occuper de nos besoins. (Liste non exhaustive des besoins)
  • L’observation et la conscience de soi est le départ de tout changement. Quelle relation et quelle attitude j’entretiens avec moi-même?
  • Je suis responsable de ma vie à 100%, peu importe mon héritage psychique. Je suis responsable de m’occuper de moi et de le faire avec une attitude qui favorise ma croissance et mon bien-être.

Je suis content d’avoir décidé d’écrire sur ce sujet. Je parle en connaissance de cause. J’ai énormément travaillé ma relation et mon attidute à moi-même pour pouvoir avoir une vie satisfaisante et une santé mentale saine.

Je ne suis pas «arrivé», ce n’est pas fini, je ne marche pas sur l’eau et je ne crois pas que ça s’en vient non plus, par contre, tendre vers plus d’amour, de bienveillance et un esprit de progression m’a apporté une paix dans le présent ainsi qu’une ouverture à la création d’un avenir satisfaisant et à mon image.

Je vous souhaite de développer un parent sain en vous, un parent bienveillant qui saura vous accompagner pour le restant de votre vie.

N'hésitez pas si vous avez des commentaires, des questions ou des suggestions d'articles que vous ameriez lire, il me fera plaisir de vous répondre.

Au plaisir,

 

Yannick Delorme TRA,
Thérapeute en relation d'aide