Passer du sentiment d'incompétence à la réussite

L’écart du gout?

Oui, l’écart du gout, ou taste gap en anglais.

C’est un terme utilisé pour décrire la différence entre la capacité à évaluer un travail de qualité et la capacité à créer un travail de qualité.

Ce qui veut dire que j’ai la capacité et le gout pour évaluer un beau dessin, un bon podcast, un bon article, un bon repas, mais que je n’ai pas la capacité à créer un dessin, un podcast, un article ou un repas de la même qualité.

Quand tu es un créateur et que tu veux avancer, c’est presque certain que tu vas vivre ce sentiment d’incompétence. C’est difficile, ça pince, et c’est normal que ça pince.

Je suis dedans

Je suis assis dans l’écart du gout… Je démarre ma chaine YouTube pour la Xe fois, alors que j’écoute ce qui se fait de mieux sur la planète comme podcast et vidéo de développement personnel…

J’écoute

Rich Roll

Ryan Holliday

Steven Bartlett – Diary of a CEO

Ali Abdal

Chris Williamson

Mark Manson

Tom Bilyeu

Et j’en passe

Je vis un profond sentiment d’incompétence. C’est paralysant.

L’histoire des vidéos – Avancer Parfaitement?!

Ça doit faire 10 ans que je remets mon désir de produire des vidéos de développement personnel et de psychologie à plus tard. Je fais quelques videos, je me sens incompétent, et j’arrête, je fais autre chose.

Je suis tanné de remettre à plus tard, j’ai le gout d’aider et la vidéo est probablement la meilleure façon de le faire en 2023.

La douleur de ne pas passer à l’action est maintenant aussi forte que la douleur d’être un amateur conscient de l’excellence. Alors je passe à l’action.

C’est triste et c’est difficile d’accepter que j’ai perdu toutes ces années. Mais c’est mon chemin. Même, là, j’ai le pouvoir de me dépasser pour aider les gens à eux aussi dépassés leurs malaises, leurs peurs.

Mon site web et ma chaine YouTube se nomment Avancer Simplement pour cette raison. Ce n’est pas Avancer Parfaitement, c’est Avancer Simplement.

Je suis très confiant en mes compétences en développement personnel et en psychologie. Je suis également confiant dans ma capacité à communiquer et à vulgariser ces concepts pour les rendre simples et accessibles. Cependant, je suis un débutant en ce qui concerne parler devant la caméra et créer des vidéos. J’ai un sentiment d’incompétence parce que je le suis, et c’est normal.

C’est ma réalité du moment, une réalité que je dois accepter, embrasser et assumer.

Maintenant quoi?

Je pourrais vous nommer tous les facteurs atténuants, toutes les raisons qui font que c’est difficile pour moi. Je ne le ferai pas parce que de toute façon, je me vais me ramasser devant cette réalité.

Maintenant quoi?

C’est ça la responsabilité, je ne suis pas responsable de tout ce qui m’arrive, mais je suis responsable de la façon dont je vais répondre à tout ce qui m’arrive.

Maintenant quoi?

Qu’est-ce que je fais avec ce malaise?

Le faux message de l’écart du gout est: je ne suis pas à la hauteur, je n’y arriverai pas.

Le message qu’on devrait retenir de la douleur de l’écart du gout, c’est:

Je suis un débutant. Mon sentiment d’incompétence est valide. Je n’ai pas encore les aptitudes, je n’ai pas encore l’expérience et c’est difficile de vivre l’écart entre ma capacité évaluer un travail de qualité et à rendre un travail de qualité. C’est difficile, mais j’ai la capacité à apprendre et à m’adapter pour développer la capacité de créer du contenu de qualité.

Les émotions sont porteuses de nos besoins, si je vis une émotion agréable, ça me dit qu’un ou plusieurs besoins sont comblés, si je vis une émotion désagréable, ça me dit qu’un ou plusieurs besoins ne sont pas comblés.

Les besoins derrière l’Écart du Gout

Les besoins derrière la douleur de l’écart du gout, sont:

  • Besoins de valider que c’est normal d’être où je suis. C’est normal que ça soit inconfortable. Je vis l’écart du gout parce que je me mets au défi, je veux avancer.
  • Besoin d’accepter que je suis un débutant, je suis un amateur, et que je vis ce sentiment d’incompétence et que c’est valide.
  • Besoin de reconnaitre que je suis engagé dans un processus d’apprentissage et d’évolution pour devenir meilleur.
  • Besoin d’accepter que ce soit difficile de me montrer et d’être vu alors que je ne suis pas à mon meilleur.
  • Besoin de Récupérer mes projections et mes jugements
    • Ce que je pense de mes vidéos (c’est de la merde), les autres vont le penser aussi.
  • Besoin d’Apprendre à évaluer mon travail objectivement selon mes compétences du moment.
    • C’est ma défensive de jugement qui me fait jeter mon travail à la poubelle.
    • J’ai la capacité et le gout pour voir ce qui est bon, le problème c’est que je le compare au meilleur. Si je reviens à mes compétences du moment, je vais être capable de voir objectivement ce qui est très bien, bien, moyen et à améliorer dans mon travail.
  • Besoin d’Apprendre à mettre en pratique un esprit de progression.
    • L’esprit de progression, ou “growth mindset” en anglais, est une approche psychologique où l’individu perçoit ses compétences et talents non pas comme des traits fixes, mais comme des éléments pouvant être développés et améliorés à travers le temps, l’effort et la persévérance. Cette mentalité encourage la prise de risques constructifs, l’apprentissage continu et la résilience face aux échecs, facilitant ainsi un développement personnel et professionnel continu et épanouissant. Elle contraste avec l’esprit fixe, où les individus croient que leurs capacités sont innées et immuables, ce qui peut souvent limiter la croissance et l’adaptabilité.
    • Effort, discipline, constance = Croissance, développement et acquisition de compétence
  • Réévaluer mes valeurs – La valeur de nos valeurs – Nos valeurs n’ont pas toutes la même importance.Certaines valeurs nous aident naturellement à évoluer vers une image saine de nous-mêmes, d’autres nous nuisent.

    Si je valorise des valeurs de résultats comme:

    La reconnaissance extérieure

    Le succès, l’atteinte d’un but précis.

    Le statut

    Je vais constamment me comparer à mon idéal, ce qui me met dans une situation d’échec et va me faire sentir inadéquat.

    Si au contraire je valorise les valeurs de processus comme:

    L’effort

    La discipline

    L’engagement

    Je me mets dans une situation gagnante en me centrant sur le progrès plutôt que sur les résultats.

    Le succès est binaire, j’ai réussi ou pas. Le processus pour me rendre au succès et progressif et nuancé.

    Est-ce que j’ai réussi? Non. Est-ce que j’ai avancé? Oui. Nice!

    En me concentrant sur des valeurs de résultats, je me mets dans une position ou tant que je n’ai pas eu le résultat, je n’ai pas réussi.

    En me concentrant sur des valeurs de processus, je me mets dans une position gagnante où en avançant, aussi peu soit-il, j’ai réussi.

    Les valeurs ont beaucoup d’impact sur la façon dont je me vois et dont je me sens.

  • Besoin de me reconnaitre
    • Une fois que j’ai mis mes valeurs humaines et de progression en place, j’ai besoin d’apprendre à me reconnaitre lorsque je les mets de l’avant.

    Le plus important besoin

    Besoin de passer à l’action

    Note: Faire de son mieux Faire de son mieux peut avoir un côté pervers si nous avons tendance à être exigeants envers nous-mêmes.

    Quand je parle de faire de son mieux, je parle de:

    • Faire de son mieux aujourd’hui
    • Dans les circonstances présente
    • Avec mon niveau d’énergie actuel

    Faire de mon mieux aujourd’hui ne sera probablement pas la même chose que faire de mon mieux demain, j’ai besoin de garder ça en tête quand je tente de faire de mon mieux.

Conclusion

Il est crucial de reconnaître l’existence de l’écart du goût, c’est-à-dire la différence entre notre capacité à évaluer un travail de qualité et notre capacité à créer un travail de qualité. Ensuite, il est essentiel d’accepter et d’assumer notre statut de débutant et d’accueillir le sentiment d’incompétence qui vient avec. En prenant la responsabilité de notre propre réaction face aux obstacles et aux peurs, nous pouvons choisir comment y faire face. Mettre en pratique un esprit de progression, en favorisant la croissance continue à travers l’effort, la discipline et la constance, est également essentiel. Au lieu de se concentrer uniquement sur les résultats, il est important de valoriser les valeurs de processus, en se concentrant sur le progrès et l’engagement. Enfin, il est primordial de passer à l’action, en gardant à l’esprit l’importance d’avancer, même à petits pas, et de faire de notre mieux dans le moment présent.

Articles de la même Catégorie

La Discipline : Clé de la Liberté Personnelle

La Discipline : Clé de la Liberté Personnelle

Qu'est-ce que la Discipline ? La discipline est souvent évoquée, mais rarement saisie dans son sens profond. À la base, la discipline est l'art et la pratique de l'autodiscipline. C'est la capacité à se structurer et s’encadrer avec des règles, des...

L’Actualisation de Soi

L’Actualisation de Soi

Une approche réaliste de l'actualisation de soi Pour moi, l'actualisation de soi ne correspond pas à un objectif lointain, comme le suggérait Abraham Maslow avec sa pyramide des besoins. Non, l'actualisation de soi, c'est plutôt la capacité à...