L’hypersensibilité – Un problème mal identifié

L’hypersensibilité, j’ai du mal avec ce concept. En fait non, je n’ai pas de problème avec l’hypersensibilité en elle-même, mais avec la manière dont certaines personnes l’utilisent comme bouc émissaire pour leurs problèmes sans comprendre leurs véritables sources.

L’Hypersensibilité peut être comparée à un bateau naviguant sur un océan tumultueux d’émotions. Plus grande est l’ampleur des vagues, plus difficile devient la navigation. Tout comme le marin confronté aux éléments, l’hypersensible doit apprendre à maîtriser ses émotions pour garder le cap et traverser la tempête. Et pourtant, bien souvent, c’est l’hypersensibilité qui est tenue pour responsable de la tempête, plutôt que le manque de compétences de navigation. Je voudrais remettre en question cette idée.

Je suis moi-même une personne hypersensible et je reçois régulièrement en consultation dans mon bureau des clients qui le sont aussi. Le vrai problème, ce n’est pas d’être hypersensible, c’est notre capacité à réguler nos émotions et à prendre soin de nos besoins. Avant de développer ce point, je voudrais apporter une précision.

La régulation émotionnelle – Définition :

La régulation émotionnelle est le processus par lequel une personne gère et modifie ses émotions de manière adaptée pour satisfaire ses besoins et faire face aux défis de la vie quotidienne.

Si je ne régule pas correctement mes émotions désagréables, je vais m’en défendre, et beaucoup de gens qualifiés d’hypersensibles utilisent des défenses qui intensifient leurs émotions désagréables.

Comment apprendre à gérer et réguler nos émotions? Cliquez ici.

Comprendre par l’Exemple – Départager L’hypersensibilité de la Régulation Émotionnelle

Pour mieux comprendre l’impact de la non-régulation émotionnelle sur l’hypersensibilité, il peut être utile d’illustrer concrètement ce que cela signifie. En mettant en lumière comment certaines émotions peuvent être intensifiées par nos propres mécanismes de défense, on peut mieux comprendre la complexité du sujet. Pour ce faire, je vais vous présenter quelques exemples qui illustrent bien ce phénomène. Chaque exemple suit un schéma précis :

Exemple : La peur et les scénarios imaginaires

  1. J’ai peur de quelque chose.
  2. Je crée des scénarios imaginaires destructeurs.
  3. Ma peur augmente.
  4. Je crée d’autres scénarios imaginaires.

Cette façon de fonctionner peut conduire à des troubles anxieux et à des crises de panique.

Exemple : La culpabilité et l’autodévalorisation

  1. J’ai commis un acte contraire à mes valeurs, ce qui me fait me sentir coupable.
  2. Je me juge sévèrement et me dévalorise.
  3. Ma culpabilité s’accentue, je peux même commencer à ressentir de la honte.
  4. Je me juge et me dévalorise encore davantage.

Exemple : La colère et l’accent mis sur le déclencheur

  1. J’ai clairement défini mes horaires de travail avec mon supérieur, mais il n’a pas respecté cet accord.
  2. Je suis en colère.
  3. Je focalise sur le déclencheur : ce qu’il a fait, ce qu’il aurait dû faire, le fait que je le lui ai déjà dit, etc.
  4. Ma colère s’intensifie.

Exemple : Le stress et l’évitement

  1. Je me sens stressé par une tâche importante que je dois accomplir.
  2. Pour échapper à cette sensation de stress, je décide de procrastiner et de faire autre chose à la place.
  3. Cette procrastination accroît mon stress, car je suis conscient que j’évite cette tâche.
  4. Mon stress continue à s’accumuler, ce qui me pousse à éviter encore plus la tâche.

Exemple : La tristesse et l’isolement

  1. Je me sens triste après une dispute avec un ami.
  2. Pour gérer ma tristesse, je m’isole et évite les interactions sociales.
  3. Cet isolement alimente encore plus ma tristesse, car je me sens seul et incompris.
  4. Je continue à m’isoler davantage, ce qui accentue ma tristesse.

Notez bien : Tous les mécanismes de défense ne contribuent pas à l’intensité de nos émotions désagréables. Certains mécanismes de défense étouffent, évitent, banalisent ou ignorent les émotions ressenties. Dans ce texte, comme le sujet principal est l’hypersensibilité, je ne traiterai pas ce point.

Comme la nature de nos mécanismes de défense est souvent automatique et inconsciente, nous ne réalisons pas toujours que nous amplifions l’intensité de nos émotions désagréables. Vu de l’extérieur, c’est dramatique, intense, et peut-être envahissant pour la personne qui vit ces émotions et parfois même pour ceux qui l’entourent. C’est compréhensible que certains puissent blâmer l’hypersensibilité même si elle n’est en aucun cas responsable.

L’hypersensibilité en Conclusion : La Régulation le Véritable Défi

Quelle que soit l’intensité avec laquelle nous ressentons nos émotions, qu’on soit hypersensible ou non, notre défi réside dans notre capacité à réguler ce monde émotionnel tumultueux. L’hypersensibilité n’est pas un défaut à blâmer, mais plutôt un trait de caractère qui offre un spectre d’émotions plus large, plus vif.

L’enjeu est donc de maîtriser la régulation émotionnelle, cette compétence cruciale qui nous permet de tenir la barre lors des tempêtes internes, de garder le cap et de ne pas nous laisser submerger. Gérer et réguler nos émotions est le véritable parcours du marin dans la tempête.

Alors, lorsque vous vous sentez submergé par vos émotions, n’attribuez pas cela à votre hypersensibilité, mais plutôt à votre façon de les gérer. Rappelez-vous, le défi n’est pas d’éviter ou de se faire submerger par les tempêtes, mais d’apprendre à naviguer.

N'hésitez pas si vous avez des commentaires, des questions ou des suggestions d'articles que vous aimeriez lire, il me fera plaisir de vous répondre.

Au plaisir,

Yannick Delorme
Thérapeute en relation d'aide

Qu’est-ce qu’Être Heureux, qu’est-ce que le Bonheur?

Qu’est-ce qu’Être Heureux, qu’est-ce que le Bonheur?

Qu'est-ce que le bonheur ? Le bonheur c’est… Un sentiment de contentement: Une satisfaction générale envers notre vie et notre progression personnelles. Une qualité de vie: La conviction que la vie est globalement bonne et pleine de sens. Un...

Qu’est-ce que la Joie? Définition, etc.

Qu’est-ce que la Joie? Définition, etc.

Qu’est-ce que la joie ? Un sentiment d’euphorie et de contentement profond qui survient lorsque nos besoins, désirs, ou attentes sont satisfaits. Une expérience émotionnelle agréable et intense qui peut être déclenchée par un événement positif, une...