Les émotions ont 2 polarités, positive et négative. Les émotions positives sont agréables, elles nous disent qu’un ou plusieurs besoins sont comblés. Les émotions négatives sont désagréables, elles nous disent qu’un ou plusieurs besoins ne sont pas comblés

Beaucoup de gens confondent se plaindre et s’exprimer. S’exprimer, c’est exprimer soi, c’est exprimer ce que je ressens, ce que je vis, ici et maintenant. C’est quand on parle de l’autre ou de la cause de nos émotions que souvent, on se plaint, ce qui n’est pas la fin du monde, quand on en est conscient, on s’entend. Ça peut faire du bien de se plaindre, je sais que moi par exemple, ça peut même être nécessaire. Je dois souvent passer par là (la victimisation) pour aller à ce que je vis, si je ne m’y autorise pas, je vais avoir beaucoup de difficulté à faire mon chemin.

Une des raisons pour laquelle on a beaucoup de difficulté à s’exprimer, c’est qu’on ne connait pas les émotions, on n’a pas appris à les reconnaitre, à les vivre, et à les exprimer par la suite. Les femmes ont en général moins de difficulté avec le monde émotionnel que les hommes, qui eux, l’associent à une certaine faiblesse et au côté féminin. Je peux vous assurer messieurs qu’on n’a pas besoin d’être un homme de Cro-Magnon bourru pour être viril, pas plus qu’un homme en contact avec ses émotions est nécessairement efféminé. Les gars, il est temps qu’ont grandissent un peu à propos de notre perception du monde émotionnel.  

 

« Exprimer ses émotions, c’est comme d’enlever les nuages noirs devant le soleil pour laisser pousser les fleurs. » – Tanya Sénécal

 

Les émotions sont là pour nous parler donc, pour nous dire si nos besoins sont comblés ou non, ce sont simplement des panneaux de signalisation  

Elles sont là

Ce n’est pas parce qu’on ne ressent pas nos émotions qu’elles ne sont pas là. Les émotions ont 2 polarités, agréable / plaisante et désagréable / souffrante. Les émotions agréables nous disent qu’un ou plusieurs besoins sont comblés. Les émotions désagréables nous disent qu’un ou plusieurs besoins ne sont pas comblés. Simple. Il faut apprendre à connaitre, reconnaitre, ressentir et les exprimer de façon responsable pour aller jusqu’aux besoins non satisfait et changer la donne.

Les émotions sont là pour nous parler donc, pour nous dire si nos besoins sont comblés ou non, ce sont simplement des panneaux de signalisation. Et étant donné que la plupart des gens ont de sérieuses difficultés à lire les panneaux de signalisation, ce n’est pas surprenant qu’ils soient émotivement perdus. On a aussi souvent tendance à se couper des émotions désagréable / souffrante pour ne pas souffrir. Le problème c’est que lorsqu’on est coupé des émotions désagréables, on est aussi coupé des émotions agréables. En fait, quand on se coupe, on se coupe de monde émotionnel, pas seulement des émotions souffrantes.

Pour ma part, à force de vouloir me couper de toutes les émotions désagréables qui me criaient par la tête de changer des choses dans ma vie, que je m’en allais nulle part, je me suis coupé de toutes les belles choses qui me procuraient des émotions positives. Résultats, seuls les moments où je buzzais me procuraient du plaisir et du bien-être. Je devais anesthésier mes émotions souffrantes et atteindre un sentiment d’euphorie avec un mélange d’alcool et de drogues pour me sentir bien. Maintenant en m’acceptant tel que je suis, sensible et intense, je suis capable de m’émerveiller devant les choses simples et subtiles de la vie et d’être en même temps capable de faire face aux pires tempêtes, sans nier, ni fuir.  

 

« Sans émotions, il est impossible de transformer les ténèbres en lumière et l’apathie en mouvement. » – Carl Gustav Jung

 

 

Un peu de couleur bordel, non à la vie en noir et blanc.

Une autre analogie qui définit bien les émotions, c’est celle qui dit que les émotions sont les couleurs qui peinturent notre vie. Si à la question; comment te sens-tu? Tu possèdes 2 réponses possibles, bien ou mal, c’est comme si tu avais deux couleurs pour peinturer ta vie. Noir et blanc. Simple. Donc, comment fait-on pour avoir plus de couleurs pour peinturer sa vie. On apprend à connaitre, reconnaitre, vivre et exprimer notre monde intérieur, et tout ça avec une bonne dose de responsabilité et de discernement. Le chauffeur de taxi n’est pas la meilleure personne pour entendre mes difficultés à vivre ma séparation!

Les émotions et le monde émotionnel, conclusion.

Ça prend une bonne dose de courage et d’honnêteté pour être capable d’entrer en contact avec ce monde intérieur. Pour être capable de gouter à toutes les subtilités de la vie, il faut accepter de souffrir. La vie est difficile, le nier ne changera en rien cette réalité, mais nous coupera de l’autre côté de la médaille, la vie est aussi merveilleusement belle!

Vous avez aimé cet article? Vos commentaires sont les bienvenues.

Qui suis-je?

Je suis Yannick Delorme TRA, Thérapeute en relation d’aide, je pratique la thérapie par l’ANDC
en bureau à Gatineau, ainsi que la thérapie en ligne par Skype partout dans le monde.Thérapeute en relation d'aide Gatineau
 
Je suis le blogueur derrière Avancer Simplement, un site sur le développement personnel incitant les gens à avoir de bonnes habitudes de vie psychologiques. 
 
Pour en apprendre plus sur les difficulté
qui pourrait vous amener à me consulter, cliquez ici.
 
Vous pouvez me joindre par courriel ici
Par téléphone ou par texte au 819-350-0065
 

De l’aide professionnelle

Si vous vivez des insatisfactions et que vous avez de la difficulté à établir des changements durables en lien avec ces insatisfactions, je peux vous aider et vous accompagner dans ce processus.

Je vous invite à prendre contact avec moi, je suis professionnel, j’ai une excellente écoute, un désir d’aider exceptionnel et mes prix sont compétitifs.

Au plaisir de faire votre connaissance.

 

Shares