Peur et Anxiété, l’impact sur les autres

 
J’ai été anxieux toute ma vie et un des impacts difficiles de l’anxiété, c’est celui qu’elle a sur nos proches.
 
Je l’ai vécu ce matin même, ma blonde, la femme que j’aime et avec qui j’ai une relation saine pour la première fois de ma vie a été déclenchée par mon anxiété, ou plutôt par ces conséquences sur moi qui se répercutent sur elle.
 
Ma blonde Diane, aime voyager et elle aime l’aventure, moi j’en rêve, mais dans la réalité, j’en ai peur… Je fais avec, mais le processus n’est pas agréable. Je deviens grognon, limite agressif.
 
 

Agressivité, la défensive de la peur

 
Dans un atelier de ressourcement sur la colère (pour les Thérapeutes en relation d’aide travaillant avec L’ANDC) que j’ai suivi à la fin janvier, j’ai appris que l’agressivité est une défensive de la peur.
 
Autrement dit, pour ne pas toucher à la peur (anxiété / insécurité) on peut tomber dans l’agressivité. Ça m’a frappé en plein visage, c’est définitivement un fonctionnement que j’ai. Quand ma blonde me parle de voyage, je deviens bourru, limite désagréable et je me défends avec l’excuse que je n’ai pas les moyens pour l’instant, ce qui est vrai, mais c’est plus que ça, pour moi, voyager, c’est faire face à un monde de peurs irrationnelles, justes d’y penser j’deviens tout croche.
 
Elle a aussi un projet d’achat d’un chalet, pour moi, c’est super, j’ai vraiment l’gout d’embarquer avec elle dans ce projet, le problème c’est qu’avec mon changement de carrière, je suis un peu en mode de survie financièrement. Quand elle parle du chalet, ça réveille toute mon insécurité et mon anxiété face à ma capacité financière à vivre de ma passion et à pouvoir supporter des projets de voyage et de chalet.
 
C’est là que je me ferme et que je deviens grognon, c’est difficile de rester avec ce que ça me fait qu’elle me parle de ses projets, plus elle est enthousiaste, plus je suis déclenché et grognon.
 
 

Impact néfaste à ne pas minimiser

 
L’impact sur Diane est que mon humeur la castre dans son élan de joie, qu’elle reste seule avec ses projets, elle reste seule avec son besoin de partager son enthousiasme. Si je ne m’en occupe pas sainement, cette difficulté risque de nous éloigner à long terme, pour elle, c’est important de voyager, c’est important d’avoir des aventures.
 
Je me suis rendu compte que mon fonctionnement fait en sorte que je me ferme moi aussi au plaisir et à l’enthousiasme. J’ai tellement souffert dans la pensée magique et les rêves grandioses que je suis rendu à l’opposé. Maintenant, je suis une locomotive de travail, ça me touche de vous le nommer parce que c’est une image que j’affectionnais particulièrement. Je vois maintenant l’impact que ça a eu sur ma vie.
 
Je n’ai pratiquement plus de plaisir, tout est axé sur le travail. Face à mon insécurité en lien avec ma réussite professionnelle, je suis devenue mon propre bourreau et la simple idée de prendre un congé me frustre. Je me défends de mon insécurité en étant agressif envers moi et en me poussant à travailler toujours plus, à n’être jamais satisfait de ce que je fais, à me donner des coups de pied au cul pour en faire plus, plus, plus…
 
Je suis présentement en plein travail d’approfondissement de mon insécurité, je travaille à me voir me défendre, à identifier les déclencheurs, à voir ce que je vis pour être apte à établir des moyens de protection qui me permettront d’avancer. Ça demande du temps et un énorme investissement émotionnel. Je ne fais pas ce travail seul, j’ai besoin de le faire en relation avec mon amoureuse, et avec ma Thérapeute en relation d’aide.
 
Peur et Anxiété, la discussion amène le rapprochement et la légèreté
 

Le calme après la tempête.

 
C’est tellement bon de pouvoir vivre ce que j’ai à vivre, ma colère, ma frustration, d’exprimer comment des fois je suis tanné de vivre dans ma peau d’homme anxieux.  C’est bon de passer à travers la tempête. Le paradoxe des émotions souffrantes c’est qu’il faut y plonger pour s’en libérer. C’est difficile pour Diane d’exister avec son besoin de voyages et d’aventures, imaginez, son amoureux se transforme en abominable homme des cavernes quand elle est dans l’enthousiasme et la joie.
 
En même temps, l’abominable homme des cavernes sort pour ne pas toucher aux peurs à l’insécurité liée à de tels projets.
 
Tranquillement, on apprend à respecter l’autre sans se lâcher.
 
Merci de votre implication, vos commentaires sont les bienvenus.
 
Shares